Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Fidji attire 40 pour cent du flux de tourisme dans le Pacifique

Publié le 14 Novembre 2013 par Loueckhote Simon

Pacifique-tourisme-Fidji-fréquentation:

SUVA, jeudi 14 novembre 2013 (Flash d’Océanie) – La destination Fidji attire environ 40 pour cent du total des arrivées de la région Pacifique, a estimé en milieu de semaine l’organisation régionale chargée de promouvoir cette région.
Ilisoni Vuidreketi, directeur général de la SPTO (South Pacific Tourism Organisation), a précisé lors d’une conférence de presse que pour 2012, les chiffres donnaient un large avantage à la destination Fidji (plus de 660.000 touristes) pour un total estimé à environ 1,6 million de visiteurs pour toute la région du Pacifique insulaire.


Cette organisation régionale (qui regroupe 16 pays et territoires océaniens membres) a désormais affirmé vouloir rechercher, à l’aide de campagnes de promotion ciblées, de nouveaux marchés, notamment sur les fronts asiatique, sud-américain ainsi que, de manière générale, les pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine).
Interrogé sur le rôle régional de cette organisation, M. Vuidreketi a mis en avant le concept de destination régionale, sans pour autant se substituer aux efforts des destinations nationales ou territoriales.
« Nous, nous élaborons nos campagnes de marketing pour venir en soutien aux initiatives des offices nationaux de tourisme, mais il ne s’agit pas de dupliquer ce qu’ils font déjà », a-t-il insisté.


Par contre, la SPTO perçoit son rôle sur le terrain de la promotion des attraits communs des destinations océaniennes, auprès de pays lointains, qu’ils se trouvent en Europe, en Amérique ou en Asie.


« Là-bas, les gens connaissent à peu près la région Pacifique, des images de paradis tropicaux, … mais si vous leur demandez ce qu’ils connaissent de Tonga, de Samoa ou même de Fidji, ils ne savent plus rien », a-t-il expliqué.
« Donc notre rôle, c’est d’abord de promouvoir le Pacifique dans les salons professionnels et ensuite de passer le relais aux offices nationaux et territoriaux ».
Sur le marché région, les principaux émetteurs demeurent les grands pays voisins (Australie, Nouvelle-Zélande), puis l’Europe et l’Amérique du Nord.
Les plus forts taux de progression proviennent néanmoins d’Asie et en particulier de Chine.


La SPTO prévoit que l’année 2013 pourrait s’achever sur un volume régional de l’ordre de 1,7 million de touristes, soit une augmentation d’environ 2,4 pour cet par rapport à 2012.

www.tourismsouthpacific.com

www.tourismsouthpacific.com

Commenter cet article