le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Retour de la tête du Grand Chef ATAÏ

Publié le 3 Septembre 2014 par Loueckhote Simon in Politique

Un élan de reconnaissance et de pardon sans contrition

La restitution de cette relique s'inscrit dans un vaste élan de reconnaissance et de pardon sans contrition, commencé depuis quelques années par la France.

La richesse de l’histoire de notre Pays s’inscrit dans un mouvement européen de domination du monde. Nos musées gardent jalousement une grande partie de cette histoire et de cette richesse.

La France procède ainsi, dans le respect de protocoles stricts et rigoureux, au retour de certains objets dans leurs Pays d’origine souvent à la demande de ces derniers.

N'oublions pas nos anciens, morts pour la Patrie

Je rappelle que beaucoup de Calédoniens et parmi eux des Kanak, volontaires pour la plupart, sont tombés sur les champs de bataille durant les deux grandes guerres qu’a connues notre pays. Aujourd’hui, leurs familles veulent le retour de leurs restes mortels sur leur terre. Beaucoup de travail, forts coûteux, de recherches, d’identification et de rapatriements sont souvent les principaux obstacles à leur retour effectif.

Dans le même ordre d’idée, je souhaite que la France, comme elle l’a déjà fait, facilite le retour auprès des siens des restes mortels de ses enfants venus du bout du monde , combattre sous ses couleurs pour les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Les collectivités locales, le Gouvernement et les Provinces, pourraient s’associer à l’Etat pour aider les familles qui le souhaitent à retrouver puis à rapatrier leurs valeureux guerriers.

Commenter cet article

André GUEGUEN 05/09/2014 10:28

http://caledosphere.com/2014/09/04/les-veritables-circonstances-mort-datai/

André GUGUEN 05/09/2014 10:27

http://caledosphere.com/2014/09/04/les-veritables-circonstances-mort-datai/