le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Transport de touristes : lourd bilan pour un accident à Port-Vila

Publié le 21 Juin 2016 par Loueckhote Simon in Transport et tourisme

PORT-VILA, mardi 21 juin 2016 (Flash d’Océanie) –

Une collision impliquant un bus transportant des touristes australiens en escale dans la capitale vanuatuane Port-Vila a fait lundi au moins trois morts et une douzaine de blessés, portant un nouveau coup à un secteur touristique en crise.
L’un des deux autobus transportait des touristes en escale pendant la journée dans le cadre d’une croisière mélanésienne à bord du paquebot de luxe Pacific Dawn, affrété par la compagnie australienne P&O Cruises, rapporte la radio nationale.
Cette collision frontale, survenue lundi dans la soirée (heure locale, GMT+11) sur la route d’Erakor (proche banlieue de la capitale), a impliqué le bus transportant les passagers en escale (qui revenait d’une excursion dans un village traditionnel) et un autre autobus opérant sur le réseau local.
Cet accident a fait au moins trois morts (le conducteur, ainsi qu’une femme et son enfant en bas âge), tous nationaux de Vanuatu, ainsi que 14 blessés parmi les passagers en escale.
Certains des touristes, gravement touchés, notamment à la tête et aux membres, ont d’abord été soignés à l’hôpital central de Port-Vila avant que d’être ensuite évacués par avion vers Brisbane ou Nouméa, en Nouvelle-Calédonie voisine.
Selon les premiers comptes-rendus et témoignages sur place, avant la collision, le conducteur de l’autobus transportant les touristes aurait fait une embardée et ainsi déporté le véhicule sur le côté gauche de la chaussée, percutant ainsi de plein fouet l’autre autobus roulant en sens inverse.
Il devait être interpellé et interrogé dès sa sortie de l’hôpital a précisé la police vanuatuane.

Le Pacific Dawn avait quitté Brisbane le 14 juin 2016, pour une croisière mélanésienne au programme de laquelle se trouvent aussi Fidji et la Nouvelle-Calédonie.
Le retour à Brisbane est toujours prévu pour le samedi 25 juin 2016, a annoncé la compagnie australienne.
Jotham Napat, ministre ni-Vanuatu des services publics, a annoncé l’ouverture d’une enquête afin de faire toute la lumière sur les circonstances de cet accident.
Il a aussi souligné l’importance du secteur touristique, l’un des plus importants de cet archipel, déjà touché en mars 2015 par l’un des plus puissants cyclones de l’histoire de la région.
Depuis le début 2016, par ailleurs, plusieurs compagnies aériennes de la région, dont Air New Zealand, refusent d’atterrir sur la piste de l’aéroport international de Port-Vila/Bauerfield, au motif qu’elle a été endommagée l’an dernier par l’important trafic de gros porteurs venus acheminer l’aide internationale.
Depuis, des travaux de réfection en urgence ont été effectués.
En début de semaine, Air New Zealand maintenait sa position en estimant toutefois que seuls ses vols charters pourraient à l’avenir pratiquer cette piste, mais pas les vols réguliers.
L’Australienne Qantas a elle aussi interrompu ses vols à destination de Port-Vila.
Virgin Australia, pour sa part, a rétabli sa desserte régulière en mai 2016.

pad

 

Commenter cet article