le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Jégo veut mettre fin aux « abus » des surretraites

Publié le 21 Juillet 2008 par Loueckhote Simon in Economie - Fiscalité

 

Mercredi, Yves Jégo a confirmé au Sénat que le système de majoration de retraite des fonctionnaires d’État dans certains territoires d’outre-mer, instauré par décret en 1952, allait être modifié.

Répondant devant la commission des finances, élargie à d’autres sénateurs, à une question de Simon Loueckhote, le secrétaire d’État à l’Outre-Mer a dit son intention de « mettre fin aux excès du dispositif », dont le coût a atteint 295 millions d’euros en 2007 et augmente de 10 % par an (En 2005, 30 600 retraités étaient concernés).
Il s’agit de « faire en sorte que ceux qui n’ont rien à voir avec le territoire concerné ne puissent plus venir s’y installer pour bénéficier d’une surretraite qui n’a aucune justification », a expliqué le secrétaire d’État. Yves Jégo a annoncé la fin de cette partie du dispositif, qui devrait être inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), d’ici à la fin de l’année.
La majoration de retraite, dite « indemnité temporaire de retraite », varie entre 35 % et 75 %. Elle est versée aux retraités titulaires d’une pension civile ou militaire de l’État résidant dans certaines collectivités d’outre-mer (La Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna).

Les Nouvelles Calédoniennes / Article du  04.07.2008

Commenter cet article

Jacques DELBOSC 27/08/2008 02:53

Bonjour mr BruchetEn fin de compte, si je comprends bien, vous avez cautionné les abus inexcusables d'un militaire pendant un an et maintenant vous criez au loup. Cela s'appelle de la complicité.Je pense que l'Etat devrait faire la chasse à tous les abus : c'est trop facile de dire que l'on n'a pas les moyens de contrôle; l'Etat a toujours eu des moyens quand il le veut.

BRUCHET Marceau 22/07/2008 00:11

Comme ancien travailleur de Mororoa et marié à une polynésienne je suis retourné habiter à Tahiti pour notre retraite du privé c'est notre choix et je n'ai droit à aucune indemnisation supplémentairePar contre le militaire en retraite qui a profité pendant 1 an de ma boîte postale pour faire croire qu'il vivait en Polynésie lui a eu le droit à l'indemnisationC'est inadmissible, aucun retraité ne devrait être indexéLe sont-ils en France en étant français ?