le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Le Sénateur Boycotté

Publié le 15 Septembre 2008 par Loueckhote Simon in Presse - Communiqués - Allocutions

Je souhaite exprimer ma totale incompréhension après la première journée passée sur le Caillou par notre Ministre de la Défense.

 

Son séjour a débuté par un dépôt de gerbes au Monument aux Morts suivi de la traditionnelle présentation des corps constitués.

 

Qu’elle fût belle, cette matinée !

 

Fidèle à la tradition républicaine, j’ai assisté à cette cérémonie emprunte d’émotion que le Ministre a dédiée à la mémoire de Mélam BAOUMA et à ses camarades tombés en Afghanistan.

 

J’ai malheureusement été déçu de constater que je n’ai pas été reçu par le Ministre lors des audiences qui ont suivi. Ma déception est grande car j’ai ressenti cet oubli, volontaire ou non, comme une faute tant l’histoire récente de la Nouvelle-Calédonie devrait inspirer chez les représentants de l’Etat beaucoup plus d’attention.

 

Le Sénateur de la République qui, de surcroît, est membre de la Commission des Affaires Etrangères, de la Défense et des Forces Armées de cette chambre, a été oublié dans les audiences protocolaires.

 

Le rare mélanésien, sinon le seul, toujours présent, à toutes les manifestations patriotiques, ceint de son écharpe tricolore, n’a pas mérité l’attention du Ministre de son pays, la France. Le seul parlementaire français qui s’est ému de la caricature, parue dans un quotidien belge raillant nos soldats morts pour la France, offensant leur mémoire dans l’irrespect total de leurs familles, n’a même pas eu un mot de celui que le Président de la République a chargé de la réforme de la « grande muette ».  

 

Ô certes, le Président du  « L.M.D. », tout jeune parti politique, n’est pas suffisamment représentatif pour que le Président du « Nouveau Centre » lui accorde de l’importance, et c’est peut-être pour cette raison que, seuls, le Rassemblement-UMP, l’Avenir Ensemble, le parti en création de P.GOMEZ et le FLNKS ont été reçus.

 

Voilà mes chers compatriotes, ce que m’inspire, en cette fin de journée, cette visite:

 

Il y a des symboles qui parlent et qui sont lourds de sens, ici plus qu’ailleurs.

 

Commenter cet article