le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Communiqué de presse relatif à la marche citoyenne du Mercredi 12 août 2009

Publié le 18 Août 2009 par Loueckhote Simon in Presse - Communiqués - Allocutions

 

 

J’ai été interpelé et touché par la mobilisation de 26 000 Calédoniens dans les rues de Nouméa ce Mercredi 12 août 2009. Ces hommes et ces femmes ont marché pour le « Destin Commun » et la Paix, à la suite de deux semaines de troubles qui ont agité la Nouvelle-Calédonie jusqu’au paroxysme du Mercredi 5 Août à Saint-Louis où des gendarmes ont été blessés par balles.

 

Il ne faut pas que cette initiative populaire reste sans lendemain. Nous commettrions une grave erreur en considérant que cette démonstration de force servira de leçon à l’USTKE et empêchera toutes nouvelles actions de sa part.

 

C’est pourquoi j’incite toutes les forces vives de la Nouvelle-Calédonie comme moi à appeler l’USTKE à rejoindre la case du dialogue d’où elle est sortie. Tendons-lui la main plutôt que la diaboliser et la marginaliser car elle peut utilement participer à la construction de la Paix. Je connais ses responsables et j’affirme que ce sont des femmes et des hommes de Paix et de Dialogue. D’ailleurs, n’oublions pas que Louis Kotra Uregueï, le chef historique de l’USTKE, est signataire des Accords de Matignon, véritable Accord de paix.

 

J’adresse dès aujourd’hui un courrier à tous les partis politiques, les organisations syndicales, les institutions, les chambres consulaires ainsi qu’au Président du Parti travailliste et à la Vice-Présidente de l’USTKE pour expliquer mon initiative.

 

J’espère que mon appel sera entendu et qu’ensemble, sans laisser personne sur le bord du chemin, nous réussirons à poursuivre la mise en œuvre de l’Accord de Nouméa et la construction du Destin Commun, seuls gages de Paix en Nouvelle-Calédonie.

                                                                                                 Simon LOUECKHOTE

Commenter cet article