Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Investiture, dernière minute ….

Publié le 11 Octobre 2006 par loueckhote simon in Politique

        Le mardi 10 octobre, à 17 heures, rue de la Boétie, la Commission d’investiture de l’UMP, présidée par mon collègue Jean-Claude GAUDIN, Sénateur des Bouches du Rhône et Maire de Marseille, s’est réunie, pour la énième fois, afin de procéder à l’examen des dernières demandes d’investitures pour les élections législatives de juin 2007.
Une ultime réunion de cette instance se tiendra, le 14 novembre 2006, pour essayer de régler tous les litiges qui n’auront pas trouvé de solutions.

        Qu’en sera-t-il de la Nouvelle-Calédonie ?
Jacques LAFLEUR et Pierre FROGIER, seront très certainement réinvestis. C’est la règle. L’investiture est toujours accordée au sortant, sauf si celui-ci y renonce.
De plus, selon certains membres de la Commission, ce n’est pas la peine de créer des problèmes, là où il n’y en a pas. Il y en a suffisamment à traiter.

        Je pense à tous les candidats à l’investiture du RPCR, qui méconnaissent ou négligent cette règle et qui croient que le vote des militants, lors du Congrès du parti, le samedi 14 octobre prochain, influencera la Commission d’investiture de l’UMP.
Que penseront les militants, lorsqu’ils entendront que Jacques LAFLEUR dont bon nombre ont annoncé la mort politique, après le Congrès du RPCR, le 2 juillet 2005, a reçu l’investiture de l’UMP ?
La déception sera à la hauteur des certitudes du RPCR et de l’Avenir Ensemble qui revendiquent chacun, la représentation officielle de l’UMP en Nouvelle-Calédonie. Les Présidents respectifs des deux partis se recommandent, en effet, tous deux de Nicolas SARKOZY, Président de l’UMP. Chacun affirme l’avoir rencontré et être le seul à pouvoir parler, en son nom.

        Harold MARTIN, Président de l’Avenir Ensemble, n’a-t-il pas récemment déclaré, sur les ondes d’une radio locale, porter avec Pierre FROGIER, Président du RPCR, l’avenir de la Nouvelle-Calédonie sur leurs épaules ?
Plusieurs collègues sénateurs n’ont d’ailleurs pas manqué de relever le côté cocasse de cette situation.

        Comment prétendre que Jacques LAFLEUR et moi-même, qui siégeons sur les bancs de l’UMP, tant à l’Assemblée Nationale qu’au Sénat, n’avons pas la légitimité de nous exprimer au nom de l’UMP ?

        A n’en pas douter, les prochains jours nous réservent des rebondissements.
Commenter cet article