le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Y a-t-il une solution pour les pluies acides de la centrale électrique du Sud ?

Publié le 30 Octobre 2006 par loueckhote simon in Divers

 
Ce n’est un secret pour personne, la centrale électrique de « Prony Energie » qui fonctionnera au charbon, sera polluante.
 
L’un des points relevés par les experts sont les fumées. En effet, les rejets dans l’atmosphère seront chargés de particules acides. L’État a conditionné la défiscalisation de cet énorme investissement, 35 milliards de FCFP (294 millions d’Euros), au strict respect des normes environnementales. En clair, si rien n’est fait pour capturer les pluies acides qui s’échapperont des cheminées de la centrale, l’aide financière de l’État sera refusée.
 
L’investissement nécessaire pour remplir les conditions d’une pollution « zéro » est de l’ordre de 7 à 8 milliards de FCFP (67 millions d’Euros). Et la société ne possède pas le premier Franc pour le faire.
            
J’avais, lors d’une séance publique au Congrès, interrogé le Gouvernement sur cette question. L’Exécutif n’a pas été en mesure de me répondre.
 
Le Président du Congrès m’a simplement conseillé de participer aux différentes réunions d’informations organisées à Nouméa, par les experts présents. Je comprends l’embarras du gouvernement et de sa majorité.
 
Le Président de la Province Sud a récemment déclaré, que de toute façon, les pluies acides retomberont aux alentours de la centrale et comme cette région n’est pas habitée, ce n’est pas nécessaire de réaliser cet investissement supplémentaire. Cette perspective demeure très préoccupante car toute pollution a des effets induits que l’on ne mesure pas.
 
Et une telle attitude qui révèle, une nouvelle fois, le peu d’intérêt porté aux questions d’environnement, nourrit les actions de toutes les associations qui s’opposent en ce moment à la réalisation de l’usine de Goro Nickel. Car c’est « le non respect » de l’environnement qui figure parmi leurs premières motivations.
 
Un nouveau conseil d’administration d’ENERCAL, société partenaire dans PRONY ENERGIE, a été programmé. En sera-t-il question ? Car, il n’y a plus de temps à perdre. La centrale va bientôt rentrer dans sa phase de production. Et à ma connaissance, aucune solution n’a été trouvée pour les pluies acides.
 
Commenter cet article