Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Braquage hier soir route de l’Anse-Vata

Publié le 5 Novembre 2006 par loueckhote simon in Divers



Le malfaiteur a pris la fuite à pied, par la route menant au bord de mer, avant d’être maîtrisé par des passants.

Une épicerie de Nouméa a été victime d’une attaque à main armée, hier soir, vers 19h30. Le braqueur a pris la fuite à pied, avant d’être maîtrisé par un policier municipal en civil, assisté du sénateur Loueckhote. Récit d’un braquage rocambolesque.
Après l’attaque à main armée menée contre la station-service Mobil d’Auteuil, la semaine dernière, un nouveau braquage a eu lieu, hier soir, en plein Nouméa. Les faits se sont produits vers 19 heures, à l’épicerie Océania, sur la route de l’Anse-Vata. Un homme s’est présenté à la caisse du magasin avec une arme à la main et a exigé que la caissière lui remette le contenu du tiroir. Sous la menace de l’arme, l’employée s’est exécutée, remettant au braqueur l’argent liquide restant dans le tiroir. Le malfaiteur est alors sorti de l’épicerie, a tiré un coup de feu en l’air avant de prendre la fuite à pied. La cavale aura été de courte durée. Le braqueur a en effet été maîtrisé quelques dizaines de mètres plus loin, à hauteur du restaurant La Dolce Vita, dans des conditions rocambolesques. D’après les premiers éléments de l’enquête, un ou plusieurs individus, alertés par le coup de feu se sont efforcés d’arrêter le malfaiteur, qui s’enfuyait avec son arme à la main en direction de la CPS. Un automobiliste a d’abord tenté de lui barrer la route en mettant son véhicule en travers. D’après des témoins oculaires, il s’agirait du sénateur Simon Loueckhote. Puis, un agent de la police municipale de Nouméa, qui n’était pas en service au moment des faits, a sauté sur le forcené avant de le maîtriser, le délestant au passage de son arme. La situation est alors complètement floue. C’est le moment que choisit un témoin de la scène pour faire irruption et asperger tout ce petit monde à l’aide d’une bombe lacrymogène. La patrouille de la police nationale dépêchée sur les lieux a dû avoir un peu de mal à y retrouver ses petits. Le braqueur, déjà mis hors d’état de nuire, a été emmené au commissariat et immédiatement placé en garde à vue. Il était toujours interrogé à l’heure où nous mettions sous presse. Rien ne permettait de déterminer si ce braquage avait un lien avec celui perpétré la semaine dernière à la station-service Mobil d’Auteuil. Il n’en reste pas moins que la Calédonie, d’ordinaire si tranquille, vient d’être le théâtre d’un second braquage en l’espace d’une semaine. Fort heureusement, aucun blessé n’est à déplorer jusqu’à présent.


Source : les Nouvelles-Calédoniennes / Faits Divers
Article du 27.07.2006
Commenter cet article