le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

[FIN] Le Congrès fondateur du RPC le 14 avril 2007

Publié le 16 Avril 2007 par Loueckhote Simon in Politique

Le RPC s’engage pour le rétablissement d’une plus grande justice économique et sociale.

La redistribution de l’activité sur l’ensemble du territoire doit être notre priorité.

La Nouvelle-Calédonie a besoin d’hommes et de femmes, à la tête de ses institutions, qui s’investissent pour atteindre cet objectif.

Il ne faut pas se satisfaire de l’incertitude qui pèse encore sur le projet de l’usine du Nord et il faut que nous nous mobilisions pour sa réalisation.

Nous avons d’ailleurs, Jacques LAFLEUR et moi-même, clairement exprimé notre soutien en faveur du projet récemment présenté par la SLN, de construction d’une usine de transformation du Nickel dans le Nord.

De même, le saupoudrage de mesures sociales électoralistes ne va pas induire une transformation profonde de la société calédonienne.

Il faut revaloriser les conditions de vie des plus défavorisés et agir sur le pouvoir d’achat à travers la baisse des prix des biens de consommations les plus courants, car ils demeurent trop élevés.

L’augmentation du niveau de qualification de nos jeunes doit aussi être une priorité. Aujourd’hui, parmi les Calédoniens de plus de 14 ans, 39 % ne possèdent aucun diplôme.

Comment accepter, que nous puissions laisser des jeunes sans qualification entrer dans la vie active, à l’heure de la mondialisation.

Il est grand temps, mes chers amis, de s’attaquer à toutes ces inégalités et c’est notre engagement au RPC.

Il ne peut y avoir de développement économique sans développement partagé et nous voulons que personne ne soit laissé en dehors de la table, où les fruits du développement seront distribués.

C’est le sens que nous voulons donner au partage citoyen, que nous vous invitons à réaliser, avec nous !

Mes chers amis, vous vous êtes mobilisés pour la réussite du Congrès fondateur du RPC, qui marquera l’histoire de notre mouvement : votre présence nous encourage et renforce notre détermination à aller de l’avant.

Grâce à vous, grâce à votre soutien, nous allons faire du RPC la principale force politique, avec laquelle il faudra désormais compter.

En effet, comme le disait le Général de GAULLE : « On peut-être grand, même sans beaucoup de moyens : il suffit d’être à la hauteur de l’Histoire. » 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article