le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Jacques Lafleur reçoit sa député junior

Publié le 13 Mai 2007 par Loueckhote Simon in Politique

 




Le député n’ayant pu se rendre à Tingeting, ce sont les enfants qui sont venus à lui, hier matin.



Une bien aimable rencontre, entre un grand-père-député et des enfants-citoyens qui se sont mutuellement couverts de cadeaux et de gentillesses. Elise Trohmaé, élève de CM2 dans la toute petite école Passias, à Tingeting (Lifou) aurait dû être, cette année, la député junior de la première circonscription de Nouvelle-Calédonie. Mais la séance du Parlement des enfants a été annulée en raison du calendrier électoral. Elise n’ira donc pas siéger au Palais Bourbon pour présenter le projet de loi sur la sécurité routière aux abords des écoles, qu’elle avait préparé avec maîtresse Louise et les neuf camarades de sa classe à triple niveau (CE1, CM1 et CM2).
Le rôle des institutions
Dommage, mais la petite classe au complet, six filles et quatre garçons de rouge et jaune vêtus, est tout de même venue à Nouméa rencontrer Jacques Lafleur. Les enfants ont offert au député la natte coutumière, une photo encadrée et des livres sur Lifou. Ils ont aussi dansé, et chanté la Marseillaise, deux couplets complets alors que beaucoup d’adultes ignorent même que l’hymne national est beaucoup plus long qu’on ne le croit. Jacques Lafleur en retour a offert à Elise une montre estampillée Assemblée nationale, et à toute la classe son écharpe tricolore de député. Il y a ajouté un insigne du Palais Bourbon, des copies du manuscrit de la Marseillaise ainsi que des tee-shirts et des films sur l’Assemblée nationale, notamment sa bibliothèque.
Candidat
Prenant studieusement des notes, dans le cadre d’un DVD qu’ils préparent en classe sur le rôle et le fonctionnement des institutions, les enfants ont ensuite questionné le député sur la fonction qu’il occupe depuis maintenant 29 ans. Ils ont évidemment terminé par une question d’actualité : « Vous représentez-vous ? » Réponse positive du député sortant : « Simon Loueckhote et moi avons créé un nouveau mouvement. C’est Simon le président. C’est lui qui va décider si je suis candidat ou pas. Mais je vais vous faire une confidence. Je crois qu’il a décidé que j’allais être candidat. » Simon Louckhote, qui assistait à la rencontre, a même précisé que la permanence de campagne de Jacques Lafleur serait inaugurée vendredi, et qu’à cette occasion le RPC préciserait le nom de ses candidats et suppléants pour les législatives.


les Nouvelles Calédoniennes/ Politique - article du 03.05.2007

Commenter cet article