Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Jacques Lafleur se représente et laisse la Brousse à Frogier

Publié le 20 Mai 2007 par Loueckhote Simon in Politique





Jacques Lafleur a officiellement annoncé sa candidature, hier soir, devant deux cents militants.



L’incertitude était fort mince et Jacques Lafleur l’a levée hier en fin de journée en inaugurant les locaux de sa permanence de campagne législative, 12, bis avenue Foch, en présence de quelque 200 sympathisants." Il a beaucoup hésité, a indiqué Simon Loueckhote, le président du Rassemblement pour la Calédonie (RPC). Mais Jacques Lafleur est un symbole, l’homme qui a déjà rassemblé dans sa famille et au-delà et je lui ai demandé d’être à nouveau notre député. Nous ne pouvons pas brader la Calédonie et la confier à des gens sans expérience."
Ne rien gâcher
Aussi critique envers ceux du Rassemblement qui l’ont « jeté » qu’envers ceux de l’Avenir ensemble qui ont « confisqué le pouvoir », Jacques Lafleur a indiqué qu’il ne voulait pas « laisser gâcher ce qui a été fait pendant vingt ans ». Il a estimé que la Nouvelle-Calédonie ne donne pas à Paris cette image de partage et de générosité qui lui permettra de continuer à bénéficier de l’aide d’une France désargentée, et qu’il faut en revenir, avec le RPC, à une politique qui ne laisse « personne sur le bord de la route », surtout les jeunes et les Mélanésiens.
Maresca suppléant ?
Ce serait, a-t-il dit, courir à une résurgence du racisme et des heurts. « Nous sommes là pour arrêter cela, a-t-il lancé. Nous devons aller vers ceux qui en ont besoin. » Et y aller dans l’unité, ce qui préfigure les annonces à venir. « Parmi ceux qui se présentent aux législatives, a souligné Simon Loueckhote, il y a des hommes de bonne volonté qui ont compris que notre seule chance est l’unité. » « Les gens pensent que nous devons nous rassembler, c’est essentiel et c’est ce que je voudrais faire », a rajouté Jacques Lafleur. De quoi accréditer l’idée, non encore officielle mais dont l’annonce ne serait qu’une question de jours, que Pierre Maresca pourrait bien être son suppléant dans la première circonscription. En revanche, le RPC ne présentera aucun candidat dans la seconde circonscription, pour ne pas nuire au candidat du Rassemblement. « Malgré ce qui m’a été fait, je préfère, a expliqué Jacques Lafleur, que Pierre Frogier soit élu plutôt que d’autres qui n’ont aucune capacité à représenter la Nouvelle-Calédonie au Parlement. » Entré en campagne législative, le RPC a annoncé une trentaine de réunions d’ici le 10 juin. Et précisé que ce serait un départ, afin que le RPC dispose après 2009 de suffisamment de sièges dans les provinces et au Congrès pour que personne ne puisse faire sans lui et que le pouvoir ne soit plus « confisqué ».

les Nouvelles Calédoniennes / Politique - Article du 05.05.2007


HL

. Tous droits de reproduction réservés
Commenter cet article