le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Pluie de médailles au Haussariat

Publié le 6 Juillet 2007 par Loueckhote Simon in Presse - Communiqués - Allocutions


Photo : Pluie-de-medailles au Haussariat
 

Simon Loueckhote à la poursuite d’un braqueur Le 27 juillet dernier, Simon Loueckhote s’est lancé avec sa voiture à la poursuite d’un homme qui venait de braquer un magasin de l’Anse-Vata. Il a réussi à stopper le fuyard et à le plaquer au sol pour le remettre à la police. Voilà ce qui vaut au sénateur de Calédonie d’avoir été décoré de la médaille pour acte de courage. Le haut-commissaire a salué son comportement « en ces temps où, trop souvent, le repli sur soi, sinon l’égoïsme, ont tendance à se développer ». Étranglé par l’émotion, Simon Loueckhote n’a pu retenir une larme en dédiant cette médaille à sa famille, à ses proches « et à tous ceux qui subissent l’indifférence des autres ».
Philippe Bourgade, le patron des policiers, s’en va Dans quelques semaines, le commissaire divisionnaire Philippe Bourgade, directeur de la sécurité publique en Calédonie, quittera définitivement son poste et s’en ira prendre une direction départementale en Normandie. Dans ses bagages, la médaille de l’ordre national du Mérite récompense un parcours qui doit beaucoup à la volonté. Le haut-commissaire a rendu hommage à son sens élevé du service public et à sa totale disponibilité. Le commissaire divisionnaire Bourgade s’est déclaré « fier de cette médaille à plusieurs titres » notamment parce qu’elle lui était remise en même temps que la décoration adressée à un sénateur de la République, mais aussi parce qu’elle lui était décernée au titre de l’outre-mer.
Mario Banner-Martin, le commissaire polynésien Né à Thio, il a grandi en Polynésie où sont ses racines. Pendant deux ans adjoint de Philippe Bourgade, le commissaire principal Mario Banner-Martin est aujourd’hui directeur de la Police aux frontières en Calédonie (PAF). La route n’a pas été de tout repos pour cet homme qui a commencé comme manœuvre dans une brasserie. Puis il entre dans la police et gravit les échelons à coups de concours potassés le soir. Il devient commissaire en 2000, le premier Polynésien à accéder à un tel poste. Dépeint par le haussaire comme un travailleur infatigable doté d’une forte volonté, Mario Banner-Martin n’en a pas moins avoué qu’à sa première affectation en métropole, comme lieutenant, lui et sa femme avaient bien failli repartir illico vers le soleil de Papeete.

Nouvelle-Calédonie / Divers - Article du 30.06.2007 


. Tous droits de reproduction réservés

Commenter cet article