le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Coïncidence ou geste divin?

Publié le 3 Février 2012 par Loueckhote Simon in Société


396182 340744682623122 100000627787628 1131609 299239908 n

Le Samedi 28 Janvier dernier avait lieu l'inauguration du Temple de Hnymëhë à Ouvéa. Plusieurs orateurs, anciens de la tribu, racontèrent l'histoire de la tribu et notamment du lieu des cultes. Williams HOUMBOUY est de ceux-là. Du haut de ses jeunes années, il a vécu cette extraordinaire opportunité qui se présenta à la tribu, cette année 1962 lorsque s'échoua sur la plage de Hony, dans le Nord d'Ouvéa, du bois venu de nulle part et tout destiné à la charpente du Temple. L'arrivée de cet étrange colis fit rapidement le tour de l'île. Les vieux de la tribu mobilisés sur le chantier envoyèrent des émissaires à la rencontre des propriétaires des lieux pour en discuter son acquisition. Sans sourciller David DEOUI et son frère Koïn, tous deux aujourd'hui décédés, offrirent le bois à la tribu, considérant qu'il leur était destiné.

Restait un vrai problème, comme faire parvenir ce bois à destination? La quantité de bois interdisait tout transport par la route. Aucun véhicule adapté n'existait en ce temps là. Soit, le bois emprunta le même moyen qui lui permis d'arriver sur les plages de l'île, la mer. De Hony, les jeunes de Hnymëhë emmenèrent le bois en longeant la côte par Ceu jusqu'à Öny beû, à hauteur du wharf de Hwadrilla, puis il fut transporté à dos d'homme, c'est l'endroit de l'île la plus étroite, jusqu'à l'autre côte et descendu à Hnymëhë.  

Lorsque les militaires du GSMA sollicités par l'Amicale de la tribu pour la réfection du Temple démontèrent le toît, il y a tout juste un an, ils ne purent que constater l'excellent état de conservation de ce bois.

Et Williams de s'interroger encore, 50 ans après, était-ce une vraie coincidence ou un geste venu du ciel? 

Commenter cet article