Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

En Nouvelle-Calédonie le Gouvernement ne veut pas de faux pa

Publié le 17 Mai 2011 par Loueckhote Simon in Politique

Invités par François FILLON, Premier Ministre, les différentes formations politiques présentes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie sont actuellement à Paris.

Le Chef du Gouvernement veut entendre par lui-même les acteurs locaux sur une des solutions à la crise qui secoue le Caillou depuis plusieurs semaines.

Il en profitera pour parler du prochain Comité des Signataires.

Marie-Luce PENCHARD, son Ministre de l'Outre-Mer, s'était préalablement rendue sur place pour tenter de comprendre et rechercher une ou des solutions pour y remédier. A l'issue de ce court mais utile déplacement, elle a proposé une modification de la Loi Organique portant statut de la Nouvelle-Calédonie en introduisant une disposition qui encadre et limite la possibilité de provoquer la démission du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie par la démission d'un ou plusieurs de ses membres.

A l'heure où j'écris ces quelques lignes, les consultations ont débuté. Elles continueront aujourd'hui Mercredi 18 Mai et demain Jeudi 19 Mai. Le Premier Ministre consacrera tout au plus une heure, à chaque délégation.

Même s'il est un peu tôt pour dire ce qui sortira de ces rencontres, je note que le Premier Ministre, malgré un agenda très chargé, porte une attention toute particulière à la Nouvelle-Calédonie. Il faut dire qu'il est beaucoup question des collectivités d'Outre-Mer en ce moment. Très récemment, Mayotte est devenu Département, le Sénat a adopté la semaine dernière, la nouvelle organisation de la Guyane et de la Martinique et que la Polynésie Française reste une ardente préoccupation du Gouvernement.

Je n'oublie pas non plus que le Premier Ministre s'est personnellement investi dans les Comités des Signataires. Il y a quelques années après la mini-crise succitée par la visite très controversée sur le Caillou, d'un de ses Ministres, il avait pris  la décision, à la surprise générale, de convier les acteurs calédoniens à l'Hôtel Matignon pour un Comité des Signataires qu'il a lui-mêrme présidé. C'est assez rare pour que je rappelle. Il faut en effet se souvenir que les Comités de Suivi des Accords de Matignon-Oudinot puis les Comités des Signataires de l'Accord de Nouméa ont toujours été présidés par le Ministre de l'Outre-Mer. Les délégations étaient ensuite reçues par le Premier Ministre et parfois par le Président de la République.

J'ajoute enfin que dans deux mois, le Président de la République honorera peut-être les calédoniens et les communautés du Pacifique de sa présence à l'ouverture de Jeux du Pacifique qui se tiendront cette année en Nouvelle-Calédonie. Le Chef de l'Etat qui accueillira ses homolgues du Pacifique sur cette terre qui, même loin de la mère patrie est partie intégrante du territoire national, n'acceptera aucun couac. Il y va de l'honneur et de la grandeur de la France.

Commenter cet article