le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Nomination d'une future Contre-Amirale à la tête des forces françaises en Polynésie-Française

Publié le 19 Juillet 2012 par Loueckhote Simon in Société

France-Pacifique-PolynésieF-armée-marine-gouvernement-nomination-commandement: Nomination d’une future Contre-amirale à la tête des forces françaises en Polynésie

PARIS, jeudi 19 juillet 2012 (Flash d’Océanie) – Le gouvernement français, réuni mercredi en Conseil des Ministres, a entériné la nomination, sur proposition du ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants, de Mme la Capitaine de vaisseau Anne Cullerre au poste de Commandant supérieur des forces armées de la Polynésie française, commandant du centre d’expérimentations du Pacifique et commandant des zones maritimes océan Pacifique et Polynésie française.
http://www.gouvernement.fr/gouvernement/mesures-d-ordre-individuel-3

Avant cette prise de fonction qui devrait intervenir le 1er septembre 2012, Mme Cullerre, 54 ans, mariée et mère d’un garçon, sera par ailleurs promue au grade de Contre-amirale, précisent les mêmes sources.
Cet officier de la marine française, qui succède au Contre-amiral Jérôme Régnier, amiral commandant la zone maritime de l’océan Pacifique (ALPACI) et commandant supérieur des forces armées en Polynésie française (COMSUP-PF), a occupé précédemment plusieurs postes de responsabilités, notamment aux Antilles (chef de la division opérations de l’État-major interarmées du commandant supérieur des forces armées des Antilles, 2005-2006) et dans l’Océan Indien, où elle a participé à des opérations de lutte contre le trafic de stupéfiants, le terrorisme et la piraterie.
En guise de lien avec l’Océan Pacifique, les premiers vaisseaux qu’elle a eu à commander étaient des bâtiments à vocation océanographique baptisés le Lapérouse, puis le D'Entrecasteaux (à bord duquel elle a participé aux opérations de lutte contre la pollution du pétrolier Prestige, en 2003).
La marine française dans le Pacifique est basée en Polynésie, mais est aussi présente en Nouvelle-Calédonie.
Elle effectue régulièrement des opérations de surveillance des eaux territoriales, de lutte contre les activités de pêche illicite et non signalée, y compris dans des États indépendants limitrophes, dans le cadre d’actions de coopération et de mise à disposition de moyens visant à une intégration régionale et une interopérabilité avec ses alliés géographiques.
Depuis début juillet 2012, c’est un bâtiment français basé à Papeete, la frégate Le Prairial, qui représente la France à l’occasion de l’exercice aéronaval RIMPAC, à Hawaii et dans ses environs, sous l’égide des forces américaines et en présence des forces de plus d’une vingtaine de pays.

http://jdb.marine.defense.gouv.fr/index.php/post/2012/07/17/Le-Prairial-participe-à-RIMPAC-2012


pad

Commenter cet article