Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Rencontre Gouvernement/Syndicat des propriétaires et locataires de la SIC, du FSH et de la SEM AGGLO

Publié le 8 Novembre 2010 par Loueckhote Simon in Social

J'ai rejoint, mon collègue Philippe DUNOYER, Membre du Gouvernement en charge des questions de logement lors de la rencontre avec la quarantaine de locataires et de propriétaires de la SIC, du FSH et de la SEM AGGLO qui sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère contre les autorités pour leur passivité et leur relative complicité avec les bailleurs sociaux qui selon eux, ne leur portent  aucune considération.

Cette rencontre qui a duré près de deux heures, a été précédée par deux autres, la première avec le Président du Congrès, la seconde avec le Premier Vice-Président de l'Assemblée de la Province Sud accompagné de quelques élus. Le syndicat s'est ensuite rendu à la SIC pour y rencontrer le Directeur. En chemin, ils ont également rencontré le Directeur du FSH avec lequel ils ont signé une convention satisfaisant partiellement leurs attentes.  

La tension était palpable. J'y ai vu des hommes et des femmes abattus, désemparés, résignés mais tout aussi déterminés à obtenir réparation de ce qu'ils considèrent, toutes et tous, comme une injustice.

Je connais bon nombre d'entre eux. Certains sont de ma propre famille. Je les fréquente très régulièrement. Je connais bien leurs problèmes et par conséquent leurs revendications. Je peux aussi affirmer que les revendications qu'ils sont venus nous apporter pour la énième fois ne sont méconnus de personne. Ce sont les mêmes problèmes qui nous sont exposés depuis longtemps, qui ont fait l'objet de reportages télé ou de sujets du quotidien local, de thème de campagnes électorales.

Le bilan de cette journée de mobilisation est, selon le syndicat, très décevante. Ses membres considèrent une fois de plus qu'ils ont été floués, menés en bateau, que les politiques et les bailleurs sociaux se sont, une fois de plus, rejetés la balle. Ils nous ont d'ailleurs prévenus que si aucune avancée significative n'était enregistrée d'ici Février 2011, ils redescendront encore plus nombreux dans la rue et qu'ils se faisaient fort de nous faire vivre ce que la Guadeloupe a vécu il y a quelques mois.

Au fond, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi les bailleurs sociaux, la SIC, le FSH ou la SEM AGGLO attribuent des logements sans qu'au préalable, ils se soient assurés de leur qualité et de leur habitabilité. Aucun certificat de conformité n'est délivré aux attributaires.

Sans m'étendre sur la panoplie des revendications, je m'interroge sur les moyens que les bailleurs vont devoir engager pour les réparations, ô combien nécessaires, pour redonner un semblant de dignité à certaines familles. 

Commenter cet article