Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Retour sur les origines du défilé du 14 Juillet

Publié le 8 Juillet 2012 par Loueckhote Simon in Société

Mots clés : ,

Par lefigaro.frPublié le 15/07/2011 à 12:35 Réactions (484)

Le défilé militaire du 14 juillet, une tradition depuis 1880. Crédits photo : PHILIPPE WOJAZER/AFP

Eva Joly fait polémique en évoquant la suppression du défilé militaire du 14 Juillet. Depuis quand ce défilé est organisé ? Pourquoi un caractère militaire ? Comment les autres pays d'Europe célèbrent leur fête nationale ? Réponse point par point.

• Depuis quand organise-t-on des défilés pour le 14 Juillet ?

Le défilé du 14 Juillet tel que nous le connaissons aujourd'hui n'a été instauré qu'en 1880, grâce à un vote de l'Assemblée nationale faisant du 14 juillet le jour de la Fête nationale française. La jeune IIIe République cherche à créer un imaginaire républicain commun pour souder le régime, après des décennies d'instabilité (Directoire, Consulat, premier et second Empire, IIe République ...). C'est dans la même période que la Marseillaise sera adoptée comme hymne national.

La date a pourtant fait polémique au sein de l'hémicycle. Pouvait-on adopter comme acte fondateur de la Nation la sanglante prise de la Bastille? Les conservateurs s'y opposent. Le rapporteur de la loi, Benjamin Raspail, propose alors une autre date : le 14 juillet 1790, jour de la Fête de la Fédération. Le premier anniversaire de la prise de la Bastille avait été célébré à Paris par le défilé sur le Champ-de-Mars de milliers de «fédérés», députés et délégués venus de toute la France. Louis XVI avait prêté serment à la Nation, et avait juré de protéger la Constitution.

«Le 14 juillet 1790 est le plus beau jour de l'histoire de France, et peut-être de toute l'histoire. C'est en ce jour qu'a été enfin accomplie l'unité nationale, préparée par les efforts de tant de générations et de tant de grands hommes, auxquels la postérité garde un souvenir reconnaissant. Fédération, ce jour-là, a signifié unité volontaire», avait clamé Benjamin Raspail à la tribune. Convaincue, l'Assemblée nationale a donc adopté le 14 Juillet comme Fête nationale, mais sans préciser si elle se réfèrait à 1789 ou 1790.

Un défilé le 14 juillet aura dès lors lieu chaque année à compter de 1880, à l'exception des périodes de guerre. Jusqu'en 1914, il se déroulait à Longchamp.

• Pourquoi un défilé militaire ?

La IIIe République est née en 1870 après la défaite de l'Empereur Napoléon III à Sedan contre la Prusse. La France y a perdu l'Alsace et la Lorraine, ce qui sera vécu comme un traumatisme national.

Dix ans après la défaite, le régime veut montrer que le pays s'est redressé. Jules Ferry, Léon Gambetta et Léon Say remettent aux militaires défilant à Longchamp de nouveaux drapeaux et étendards, remplaçant ceux de 1870. L'armée est valorisée comme protectrice de la Nation et de la République. Hautement symbolique, ce premier défilé du 14 Juillet permet également de montrer à l'opinion nationale et internationale le redressement militaire de la France, qui compte bien reconquérir les territoires perdus.

Le caractère militaire du 14 Juillet est définitivement acquis lors du «Défilé de la victoire» de 1919 sur les Champs-Elysées. «Cette double célébration fut aussi le triomphe définitif du 14 Juillet, fête largement militarisée incarnant la nation qui ne fut plus guère contestée dans cette fonction», selon l'historien Rémi Dalisson.

• Eva Joly est-elle la seule politique à demander la suppression du défilé militaire ?

Non. L'an passé, les élus Verts de la mairie de Paris avaient fait polémiqueen demandant la «suppression du défilé militaire du 14 juillet et d'affecter une partie des économies réalisées à l'organisation de rassemblements populaires, à Paris et dans toute la France». Selon les élus, la Grèce aurait fait 5 millions d'euros d'économie en renonçant au traditionnel défilé militaire de sa fête nationale du 25 mars.

Les Verts dénonçaient un «gaspillage financier inacceptable en période de grande restriction budgétaire» mais aussi «une aberration écologique. La quantité de produits polluants, de CO2 et de décibels relâchés dans l'atmosphère est considérable». Sylvain Garrel, l'un des présidents des Verts parisiens, précisait que la France gagnerait à «quitter le sinistre peloton des pays organisant des démonstrations guerrières le jour de leur fête nationale, dont la plupart sont des dictatures».

• Les autres pays d'Europe organisent-ils aussi des défilés militaires lors de leurs fêtes nationales ?

Oui, mais l'ampleur du défilé n'est en aucun cas comparable avec la France. L'Espagne et le Portugal ont ainsi fortement réduit le nombre des militaires présents lors des célébrations de la fête nationale à cause de la crise économique. La Grèce a supprimé son défilé. Quant à l'Italie, un défilé a bien lieu le 2 juin, mais dans l'indifférence.

Le Royaume-Uni n'a lui pas de fête nationale à proprement parler, mais l'anniversaire de la Reine joue en quelque sorte ce rôle. Si des militaires défilent, c'est à pied ou à cheval, et en uniforme traditionnel. En Allemagne, la fête nationale, fixée à l'anniversaire de la réunification, ne donne pas lieu à un défilé militaire, ni à une fête populaire.

L'Europe du Nord n'est pas très portée sur les défilés militaires. En Suède, la fête nationale est symbolisée par une cérémonie où le drapeau est hissé devant le couple royal. En Finlande, on préfère regarder la retransmission télévisée d'une réception organisée par la présidence. Quant à la Norvège, pays d'origine d'Eva Joly, la fête nationale se distingue par un défilé d'enfants, d'associations et de jeunes bacheliers.

LIRE AUSSI :

» Eva Joly isolée après sa sortie sur le défilé du 14 Juillet

 

Commenter cet article