Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Présidentielles : ce qui préoccupe les Français

Publié le 28 Juillet 2016 par Loueckhote Simon in Politique

 

Publié le  dans PolitiquePushmobile

Par la Rédaction de Contrepoints.

Un sondage IFOP pour Atlantico de juillet 20161 s’intéresse aux enjeux déterminants du vote aux élections présidentielles de 2017. Il montre que l’économie et la sécurité arrivent en tête des préoccupations des Français.

Sondage présidentiel : l’économie et la sécurité au cœur du débat

Parmi les enjeux déterminants du vote des Français aux présidentielles de 2017, on trouve la lutte contre le terrorisme en premier (91%) avec la lutte contre le chômage et la relance de l’activité économique (91%). En seconde position, on trouve la lutte contre la délinquance (85%) et le niveau des impôts (85%). Viennent ensuite l’Éducation Nationale et l’instruction civique (83%) et la question des migrants (81%). L’intégration des immigrés et la protection de l’environnement n’arrivent qu’en neuvième et dixième positions.

Les deux premiers enjeux ne donnent pas vraiment lieu à des clivages importants. C’est donc sur ces questions que devrait s’orienter la campagne, quel que soit le bord. Comme traditionnellement, la lutte contre la délinquance et le niveau des impôts sont des enjeux plus importants à droite et à l’extrême droite, tout comme la question des migrants. Il existe aussi une unanimité remarquable sur l’Éducation Nationale à l’exception du Front National (10 à 14% de moins). Le fonctionnement de l’Union Européenne est quant à lui plutôt une préoccupation de sympathisants de partis modérés.

Accord sur les problèmes, mais sur les solutions ?

La relative homogénéité des enjeux déterminants en fonction des orientations politiques pourrait être interprétée de deux manières. D’abord, on pourrait se satisfaire du fait que le pays est enfin à peu près d’accord, tous bords confondus, sur les principaux thèmes auxquels il faudrait s’intéresser en priorité. On pourrait aussi dire que la satisfaction est bien légère puisque c’est probablement la grande intensité des problèmes soulevés qui met tout le monde d’accord. Rien de positif donc à ce que cet état ait provoqué une telle unité.

La réalité est probablement un peu entre ces deux interprétations : les problèmes sont en effet aigus, intenses et clairement identifiés. Les principaux enjeux mis en avant par les Français appartiennent à des domaines pour lesquels beaucoup a été fait depuis plusieurs années, avec des résultats médiocres. Reste que les chantiers à venir vont nécessiter un minimum de cohésion et comme souvent, on s’apercevra que personne n’est d’accord sur les solutions à apporter…

 
  1. L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 965 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 21 au 25 juillet 2016.

    image: https://s.w.org/images/core/emoji/72x72/21a9.png

    ↩

 

Commenter cet article