Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

"Plus je vous en donne et moins vous êtes contents."

Publié le 27 Juin 2016 par Loueckhote Simon in Economie et politique

Ainsi, l'Etat pourrait-il nous tacler. Souvenons-nous, tous autant que nous sommes, calédoniens, avons rappelé à l'Etat ses obligations et sa responsabilité dans la crise qui touche notre principale ressource, le nickel. Ni d'une ni deux, lors du dernier Comité des Signataires, une journée entière a été consacrée au sujet. Autour du Premier Ministre, un Samedi, les acteurs calédoniens se sont retrouvés pour tenter de définir les voies et les moyens, la meilleure stratégie et définir comment nous aider au mieux pour sauver les milliers d'emplois qui risquent d'être supprimés ainsi que l'activité économique qui en découle.

Lors de sa récente visite, Emmanuel VALLS, Premier ministre nous a annoncé comme il s'y était engagé au nom de la France, à prêter à l'une des filiales de la SLN, la STCPI (Société Territoriale Calédonienne de Participation Industrielle), 24 Milliards de FCFP qu'elle reprêtera à la SLN, à des conditions à étudier et des plus favorables pour l'ensemble des parties. Les indépendantistes qui siègent dans la STCPI et l'un des représentants des non indépendantistes, le Député de la 2ème circonscription, l'ont refusé, estimant qu'il était bien trop élevé pour les besoins de l'usine. "Qui peut le plus, peut le moins" a semblé dire le généreux Etat. Il ne sera que de 16 Milliards. Mais pour des raisons purement de droit, une action au minimum, doit revenir au prêteur soit l'Etat. Une fois encore, cette possibilité est rejetée par les seuls indépendantistes cette fois-ci au nom, du symbole. Ils considèrent que le processus d'émancipation de la Nouvelle-Calédonie, est au transfert de tous les outils qui concourent au développement. Redonner une action au colonisateur, est un retour en arrière.

Et cerise sur le gâteau, après avoir menacé tout le monde de bloquer l'usine si rien n'est fait pour la sauver, l'USOENC, le syndicat majoritaire à la SLN et proche des indépendantistes, menace maintenant de bloquer le Haut-Commissariat si le prêt n'est pas accepté par les indépendantistes. Bref à ne plus y comprendre. Plutôt que d'aller manifester devant l'Hôtel de la Province Nord, ou devant celui de la Province des Îles ou encore devant les sièges de l'Union Calédonienne à Magenta ou du Palika, non c'est au représentant de l'Etat que le sundicat s'en prend.

D'après la presse spécialisée, les Anglais perdront plus en sortant de l'Union Européenne contrairement à ce qu'ils pensent. Les grandes gueules et pro Brexit sont d'ailleurs en train de s'en mordre les doigts et reconnaissent qu'ils ont honteusement menti. Et c'est pour cela qu'ils ont voté majoritairement la sortie.L'Union Européenne leur en a donné plus qu'elle ne leur en a pris.

Ainsi, la Nouvelle-Calédonie aura plus à perdre en se coupant de la France que si elle restait. La meilleure preuve est ce miraculeux prêt que la généreuse France, engluée dans ses propres et colossales dettes que les générations futures de jeunes Français auront à leur charge pour des dizaines et des dizaines d'années.

Commenter cet article