Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Pacifique-ÉtatsU-territoires-budget-crise-répercussions : Les territoires américains touchés par la crise budgétaire

Publié le 2 Octobre 2013 par Loueckhote Simon in Presse - Communiqués - Allocutions


PAGO-PAGO, mercredi 2 octobre 2013 (Flash d’Océanie) 

Les territoires océaniens des Samoa américaines, de Guam et des Marianne du Nord sont eux aussi touchés, par effet de contrecoup, par la crise budgétaire à laquelle est confrontée, depuis le début de la semaine, l’administration Obama.


À Pago-Pago, depuis cette annonce venue de Washington, la conséquence directe a été que tous les fonctionnaires d’État, dépendant des services fédéraux, ont reçu pour consigne de rester chez eux, rapporte la presse locale.


Cette consigne concerne, entre autres, les fonctionnaires des services fédéraux de la météorologie, ceux des services sociaux et sanitaires, ou encore ceux travaillant au département de l’environnement (y compris le sanctuaire marin).


Tous ont été informés qu’ils ne pourraient être payés tant que la crise à Washington n’aura pas trouvé d’issue.


Dans d’autres cas, des avis ont été lancés, informant le public qu’il devrait désormais s’attendre à des délais de plusieurs jours pour la fourniture de services publics dépendant de la fédération.


Des situations similaires se sont aussi produites à Guam, où se trouve une importante base militaire américaine, ainsi qu’aux Marianne du Nord.


Cette crise budgétaire résulte directement du désaccord entre le camp des Démocrates (au pouvoir) et des Républicains de s’entre, au Congrès américain, sur le vote de ce budget, vivement contesté par l’opposition, notamment sur son chapitre de nouveau régime de sécurité sociale (surnommé « Obama Care »).

pad

 

 

© FRANCETVINFO second jour de blocage aux USA

© FRANCETVINFO second jour de blocage aux USA

Commenter cet article

Eric 08/10/2013 05:48


Simon, bonjou comme tu viens à Paris j'ai besoin de te voir pendant une demi heure pour te parler d'un dossier très important pour la Nouvelle Calédonie...tu me joins par mail pour fixer le
rendez vous. Je suis libre et à ta disposition pour te rencontrer où tu veux...c'est moi qui t'invite pour le carpaccio à volonté ! Amitiés et solidarité Calédonienne