le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Crise autour d'une gerbe

Publié le 12 Novembre 2013 par Loueckhote Simon

Depuis hier soir circule sur le net, une malheureuse initiative qui a terni la journée du souvenir sur la Commune du Mont-Dore.

Le Maire de la Commune qui présidait la cérémonie de dépôt de gerbes a refusé à un élu local, Conseiller à l'Assemblée de la Province Sud et Membre du Congrès, le droit de déposer la gerbe du Député de la Circonscription, par ailleurs chef de file de son parti politique, Calédonie Ensemble. Pour l'avoir vécu lorsque j'etais Sénateur, je me suis intéressé à la question. Ne pouvant assister à la commémoration des événements du 11 Septembre, j'avais demandé à une collègue de me représenter. Cette délégation non seulement n'a pas été du goût de tout le monde mais de plus n'a pas été acceptée, parce qu'un Parlementaire ne peut déléguer sa représentation. En effet, la délégation par un Parlementaire de sa représentation ne peut se faire qu'entre Parlementaire, le délégué étant souvent un ancien Sénateur ou un ancien Députe. Ainsi, Jacques LAFLEUR qui n'affectionnait pas particulièrement les cérémonies officielles, se faisait représenter par un Député Honoraire. Suivant cette règle, Eric GAY, le Maire du Mont-Dore avait donc raison de refuser que la gerbe du Député soit déposée par un élu local.

cette photo est extraite d'un groupe facebook

cette photo est extraite d'un groupe facebook

Commenter cet article

hans Kymkonsern 13/11/2013 01:35

"Il a eu raison" : tout dépend comment on le voit. Pour PG c'est tout bonus. Avec l'.effet Streisan voila une gerbe dont on parle beaucoup et qui serait sans doute passée inaperçue sans ce caprice.