le blog de Simon Loueckhote

Une fenêtre sur la Nouvelle-Calédonie : politique, santé, social, éducation, francophonie, économie

Peter O'NEILL, le Premier Ministre Papou à Paris

Publié le 21 Juin 2015 par Loueckhote Simon in Papouasie-France-diplomatie-PM-déplacement-entretiens

PARIS, dimanche 21 juin 2015 (Flash d’Océanie) – Peter O'Neill, Premier ministre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, s’est entretenu ce week-end avec le ministre français des affaires étrangères et du développement international, Laurent Fabius, à l’occasion d’un déplacement en Europe et notamment en France.
Au menu de ces discussions, selon les mêmes sources : la préparation de la conférence « Paris Climat 2015 », qui doit se tenir à Paris en décembre 2015, sous l’égide de l’ONU, a précisé le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international via son point de presse vendredi 19 juin 2015.
« Des îles de Papouasie, notamment l’atoll Carteret, sont menacées par la montée des eaux et environ 80 personnes ont dû être déplacées avec l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations », précise le porte-parolat du ministère français, qui précisent aussi que le chef du gouvernement papou devait notamment aborder avec le chef de la diplomatie française des questions relatives à « la relation bilatérale » et le renforcement de la coopération française en Océanie.
Cette coopération se traduit notamment au plan militaire avec des échanges réguliers entre membres de la PNG Defence Force et des Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie (FANC), dans le cadre d’exercices et manœuvres conjointes à vocation régionale (dont l’opération « Croix du Sud » menée tous les deux ans en Nouvelle-Calédonie) ou de stages « commandos » organisés en Nouvelle-Calédonie.
Le Commandant supérieur des Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie (FANC), s’est rendu en Papouasie-Nouvelle-Guinée en novembre 2012.
Au plan économique, ces dernières années ont marqué l’entrée en scène du groupe Total, dans le cadre d’un énorme projet (en partenariat avec la société Oil Search) de prospection et à terme de construction d’une usine de production de gaz naturel liquéfié dans le golfe de Papouasie.
Un autre énorme projet sur le point d’entrer en production et piloté par ExxonMobil, a aussi permis fin 2009 à la société française SpieCapag (Groupe Vinci) de décrocher un marché de quelque 800 million de dollars US pour la construction du gazoduc terrestre.

pad

 

Commenter cet article